Abarth 500C et Abarth Punto Evo MultiAir à Genève

La toute nouvelle Abarth 500C est dévoilée en Première Mondiale au Salon de Genève en même temps que l'Abarth Punto Evo MultiAir
Par Jean-Michel Lainé le .

La toute nouvelle Abarth 500C est dévoilée en Première Mondiale au Salon de Genève 2010. Par rapport à la version à toit fixe, l'évolution esthétique la plus marquante concerne plus particulièrement la peinture. En effet, celle-ci devient bicolore pour affirmer son élégance sportive. Disponible en 2 coloris (noir ou gris titane), la capote électrique est assortie aux deux combinaisons classiques de couleurs Abarth, en plus des deux harmonies bicolores nouvellement créées : noir et blanc pour une sportivité affirmée et deux teintes de gris pour une élégance revendiquée. Un filet de couleur court le long de la carrosserie bicolore, séparant tout en unissant les deux âmes de la voiture : en bas, les performances d'une vraie sportive, en haut, l'élégance d'un cabriolet. Cette 500C est une vraie Abarth, comme le démontre son moteur essence 1.4 T-Jet d'une puissance portée à 140 chevaux qui offre des performances de premier ordre : vitesse maxi de 205 km/h (sur circuit) et le 0 à 100 km/h parcouru en 8,1 secondes. Des performances conformes à l'esprit Abarth combinées à une consommation de 6,5 l/100 km en cycle mixte. Mais la principale nouveauté de cette Abarth 500C concerne la boîte de vitesses «ABARTH Compétition», issue de la compétition et montée en série. Il s'agit d'une boîte de vitesses à 5 rapports avec commande électro-hydraulique et palettes au volant. Comme pour la version à toit fixe et pour coller parfaitement à l'esprit Abarth, un kit spécial «esseesse» sera proposé ultérieurement.

Egalement présentée en Première Mondiale lors de cette 80e édition du Salon de Genève, la nouvelle Abarth Punto Evo affirme sa vocation sportive par une esthétique visant à améliorer les performances, tout en soignant l'aérodynamique. Par rapport à la version Fiat dont Abarth Punto Evo est dérivée, le pare-chocs avant est plus large. Il intègre les élargisseurs d'aile, dirige le flux d'air en améliorant sensiblement l'aérodynamique du véhicule tout en s'inspirant esthétiquement de la version rallye du Championnat IRC. L'arrière bénéficie d'un pare-chocs complètement redessiné, intégrant les déflecteurs latéraux. Il se caractérise également par un diffuseur d'air offrant plus d'efficacité et une esthétique plus affirmée. Les deux sorties du pot d'échappement ont un plus grand diamètre et une nouvelle finition satinée. Les feux de recul et d'antibrouillard ont été placés au centre du diffuseur comme sur les monoplaces. Autre nouveauté, les jantes en alliage 17' ont totalement été redessinées avec des rayons s'inspirant du symbole Abarth. L'habitacle a également été complètement revu. Les matériaux utilisés rappellent l'aspect et la finition typique des voitures de compétition. Les commandes situées sur la console centrale sont réparties en deux blocs : le module radio se caractérise par une surface noire avec l'écran LCD au centre. Les commandes de la climatisation sont situées au-dessous, dans une zone séparée, tandis qu'en haut, on trouve les aérateurs et un compartiment de rangement. Les cadrans du combiné de bord, spécialement réalisés par la marque Jaeger, sont plus grands (tachymètre et compte-tours), avec un nouveau graphisme d'inspiration sportive et une nouvelle «casquette» pare-soleil habillée de cuir avec surpiqûres rouges et jaunes. Du cuir souple habille l'assise et le dossier, tandis que les bandes enveloppantes sont en tissus techniques, pour un juste équilibre entre confort, ventilation et résistance à l'usure. Il est par ailleurs toujours possible de monter des sièges baquet «Abarth Corse» by Sabelt. La principale nouveauté mécanique d'Abarth Punto Evo réside dans l'adoption du nouveau moteur Multiair 1.4 16V avec système Start&Stop. Il développe 165 chevaux (120 kW) à 5500 tr/min pour un couple maximum de 250 Nm (25,5 kgm) à 2250 tr/min. Ainsi motorisée, Abarth Punto Evo accélère de 0 à 100 m en seulement 7,9 secondes. La consommation en cycle urbain est de 8,1 l/100 km, en cycle mixte de 6,0 l/100 km et en cycle extra-urbain, elle atteint 4,8 l/100 km. Homologué Euro 5, ce nouveau moteur à vocation sportive ne rejette néanmoins que 142g/km de CO2. Pour affirmer son caractère, Abarth Punto Evo dispose d'un sélecteur situé devant le levier de vitesses qui agit sur le moteur, les freins, la direction. Selon la position, il offre deux types de comportement en fonction des désirs du conducteur : super sportif (Sport) ou urbain (Normal).

Comme pour le modèle précédent, le kit «esseesse» permettant d'optimiser les performances et la sportivité sera disponible dès le lancement de la voiture. Ainsi préparée dans les ateliers Abarth spécifiques, Punto Evo disposera d'une puissance maxi de 180 chevaux. Le kit «esseesse» prévoit également l'adoption de freins à disque avant percés et ventilés, de plaquettes de freins avant haute performance, de ressorts spéciaux rabaissés par rapport aux modèles de série, de jantes en alliage design Abarth «esseesse» de 18" peintes en blanc ou en titane et munies de pneumatiques hautes performances. Le filtre à air spécial «powered by BMC» participe grandement à l'augmentation des performances. Comme pour la précédente Grande Punto et pour la 500, ce kit sera livré dans sa «caisse de transformation» en bois et son montage réalisé uniquement par le réseau de préparateurs officiels Abarth, pour garantir de hauts standards de qualité et de sécurité.

abarth 500c face


abarth 500c arriere


abarth punto evo multiair face


abarth punto evo multiair dos

Dans le dossier Salon de Genève 2010


Commenter « Abarth 500C et Abarth Punto Evo MultiAir à Genève »

rester connecté

m'inscrire perdu ?