Essai du Mazda CX7 2.2 MZR-CD, le CX7 turbo diesel

Présenté en 2006 avec un turbo essence, le CX7 n'a pas rencontré le succès. Le revoilà équipé d'un bloc diesel plus convaincant
Par Jean-Michel Lainé le .

Difficile de cataloguer ce Mazda CX7 MZR-CD 2.2 Turbodiesel tant il emprunte à des genres différents. A n'en pas douter c'est un crossover, mais tendance sportive, avec une carrosserie élancée qui le rapproche des monospaces survitaminés. Sauf qu'il repose sur de grosses roues bien larges (235/55 R 19) tout juste soulignées d'ailes ventrues. Mais l'ensemble est heureux, bien dessiné, et impressionne moins qu'il ne séduit. Dans le genre SUV sportif il fait tout de même plus discret qu'un BMW X6... Depuis le restylage de 2009, le Mazda CX7 arbore une nouvelle calandre joliment modernisée. La bouche gourmande de sa calandre inférieure est même désormais soulignée de chrome. Comme d'ailleurs les ouvertures latérales de refroidissement qui accueillent les antibrouillards. Le bouclier arrière est également repris et l'on remarque un becquet de toit plus présent. Mais ce restylage a aussi concerné l'habitacle. De nouveaux revêtements et garnissages apportent une meilleure qualité perçue. Lire la suite de l'essai du Mazda CX7 2.2 MZR-CD.

mazda cx7 mzr cd


Commenter « Essai du Mazda CX7 2.2 MZR-CD, le CX7 turbo diesel »

rester connecté

m'inscrire perdu ?