Essai vidéo Toyota Auris Hybride Touring Sports

La compacte hybride de Toyota s'offre une nouvelle carrosserie avec le break qui permet de profiter d'un coffre plus spacieux que la berline, mais en gardant les spécificités de la motorisation hybride. C'est l'unique break hybride du marché.
Par Jean-Michel Lainé


La nouvelle Toyota Auris Touring Sports offre donc un grand coffre à l'Auris, avec beaucoup de volume et une manipulation aussi facile qu'appréciable à l'usage. Disponible en motorisation essence, diesel ou hybride comme la nôtre, on peut donc rouler avec un break en profitant d'une consommation réduite sous les 6 litres aux 100 km sans faire particulièrement attention. Bien entendu, on retrouve la sonorité si caractéristique et pas forcément agréable, de l'hybride lorsqu'on accélère franchement mais les moments de silence lorsqu'on est en tout électrique font rapidement oublier ces petits désagréments. On remarque enfin que le volume du coffre est identique à toutes les motorisations car les batteries sont sous la banquette arrière. En revanche l'hybride est pénalisée par une capacité de remorquage plus basse, de seulement 345 contre 1500 kg pour une remorque freinée avec le moteur 2.0 L diesel. En dehors de ceci, l'Auris Touring Sports bénéficie d'une belle homogénéité pour un usage quotidien intensif, et pour l'heure, il demeure le seul break compact hybride. Retrouvez notre essai de la Toyota Auris Hybride Touring Sports dans notre rubrique essais.

toyota auris hybrid touring sports
Toyota Auris Hybrid Touring Sports

Par Jean-Michel Lainé

N'hésitez pas à commenter cet article « Essai vidéo Toyota Auris Hybride Touring Sports ».

Commentez cet article

rester connecté - m'inscrire - perdu