Renault Alpine A110-50, dédiée à la performance

L'Alpine A110 fête cette année ses 50 ans et même si la performance devient taboue de nos jours, Renault ne peut pas passer à côté de l'événement avec la présentation de ce concept car Alpine A110-50 qui reprend des codes stylistiques de la Berlinette.
Par Jean-Michel Lainé le .

La carrosserie en carbone s'inspire du concept Dezir et réinterprète la teinte bleue, le fameux bleu Alpine. Renault Sport s'est emparé du projet qui reprend la base technique des fameuses Megane Trophy. «Le développement de ce concept-car fut une belle aventure. Il fut un accélérateur de créativité. C'est le coup de coeur, l'émotion qui nous ont guidés.» Axel Breun, Directeur Concept et Show Cars chez Renault Design. Ce qui est certain, c'est que cela faisait bien longtemps que Renault n'avait pas déchainé les passions comme ceci.

On note des rappels au passé avec notamment les projecteurs ronds et bombés qu'on trouvait à l'époque sur les autos de rallye. Ils sont maintenant à LED mais toujours de couleur jaune ! La lunette arrière laisse apparaître le moteur en position centrale arrière, on trouve aussi des entrées d'air de chaque côté comme sur les ailes de la Berlinette, celle de droite pour la boîte de vitesse, celle de gauche pour le moteur. Le capot avant s'ouvre vers l'avant et l'arrière vers l'arrière, les portes s'ouvrent en élytre. Les sièges de cette biplace sont équipés de harnais Sabelt qui fournit aussi l'équipement du pilote (le casque est un Ruby), le volant avec son écran couleur reprend l'idée de la Formula Renault 3.5.

Inspiré par la compétition, on retrouve un châssis tubulaire, un arceau dans l'habitacle, un croisillon central dans le compartiment moteur, le tout est plus bas que sur la Megane Trophy puisque l'Alpine A110 50 l'est. La répartition des masses est de 47.8% sur l'avant. Pour profiter d'un effet de sol, un spliter à l'avant génère une dépression alors qu'à l'arrière un diffuseur accélère le flux d'air sous le fond plat. Il faut ajouter l'effet aérodynamique de l'aileron arrière. L'empattement est par contre identique à celui de la la Mégane Trophy (2625 mm) mais les voies légèrement élargies (1680 mm à l'avant et 1690 mm à l'arrière). Les jantes sont fixées par des écrous centraux. Les amortisseurs Sachs sont réglables en compression et détente et directement montés sur le triangle inférieur. On peut aussi régler la chasse, le carrossage et le parallélisme, la hauteur de caisse et l'anti roulis. A noter qu'il n'y a ni ABS ni anti patinage. A l'avant, cette Alpine est équipée de disques ventilés en acier de 356 mm pincés par des étriers 6 pistons, contre 4 à l'arrière sur des disques de 330 mm.

Sous le capot (arrière donc), Renault a installé un V6 3.5 litres 24v de 400 chevaux en position centrale arrière. Le carter inférieur (semi-humide), l'équipage mobile (pistons, bielles, vilebrequin), la distribution (arbres à cames, ressorts de soupapes) et le système d'échappement sont spécifiques par rapport à la version qui équipe les modèles de série. La Renault Alpine A110-50 emprunte à Mégane Trophy V6 son admission en carbone mais la prise d'air est sur le toit. La boîte de vitesses est une séquentielle à 6 rapports semi automatique avec un embrayage bi-disque commandé avec la pédale ou la palette au volant. Disposée longitudinalement derrière le moteur, elle intègre un différentiel autobloquant à glissement limité avec un précharge réglable. Le calculateur Magneti Marelli Marvell 6R intègre la gestion du moteur, de la boîte de vitesses et les acquisitions de données. Elles peuvent toutes être analysées par le logiciel Wintax v4 (jusqu'à 50 paramètres).

Fiche technique : moteur Renault V4Y - 6 cylindres - 24 soupapes - 3498 cm 3. Alésage course 95,5 x 81,4 mm. Injection/allumage gestion intégrale Magnetti-Marelli Marvell 6R. Puissance maxi 400 ch. à 7 200 tr/mn. Couple maxi 422 N.m à 6 200 tr/min. Régime maximal 7500 tr/min. Propulsion avec une boîte de vitesses séquentielle à six rapports + marche AR, commande semi-automatique avec pédale et palette d'embrayage. Différentiel autobloquant à glissement limité. Embrayage bi-disque céra-métallique Ø 184 mm. Suspensions double triangles superposés, combinés ressort-amortisseurs Sachs réglables 2 voies, barre anti-roulis avant. Freins avant disques ventilés acier Ø 356 x 32 mm et étriers 6 pistons AP Racing. Freins arrière disques ventilés acier Ø 330 x 32 mm et étriers 4 pistons AP Racing. Jantes aluminium 8 x 21 (avant) et 9,5 x 21 (arrière). Pneus Michelin 245-35 x 21 (avant) et 265-35 x 21 (arrière). L x l x h 4330 mm X 1961 mm X 1230 mm. Voie avant - arrière 1680 - 1690 mm. Réservoir carburant 30 litres et enfin poids à vide 880 kg.

Renault ose relancer la passion, voici les videos et photos de l'Alpine A110-50.



renault alpine a110 50 avant


renault alpine a110 50 arriere


renault alpine a110 50 dos


renault alpine a110 50 fond plat


renault alpine a110 50 moteur


renault alpine a110 50 profil


renault alpine a110 50 berlinette


Commenter « Renault Alpine A110-50, dédiée à la performance »

rester connecté

m'inscrire perdu ?