Essai Smart Fortwo Electric Drive Cabrio 2014

Ce n'est pas parce que c'est électrique que c'est austère, la preuve avec cette Smart Fortwo en version découvrante plus que cabriolet mais plutôt sympathique pour profiter de la tiédeur de l'air. Pour la motorisation, cabrio ou pas, c'est la même chose
Par Jean-Michel Lainé

Chez Smart, l'heure est venue de diffuser largement la motorisation électrique en misant tout simplement sur l'agrément de la Smart. Le plus souvent, encore aujourd'hui, en dehors quelques rares autos, la motorisation électrique est synonyme d'un confort ou d'un agrément au rabais face aux modèles équivalents à motorisations thermiques. Chez Smart ce n'est pas le cas puisque la Smart Electric Drive lancée en fin d'année 2012 propose tout ce dont dispose ses soeurs à moteur essence ou diesel. Seuls quelques détails trahissent la motorisation électrique qui anime notre citadine. Sa ligne est strictement identique mais il est vrai que notre coloris blanc et vert ne passe pas particulièrement inaperçu. Disponible en deux carrosseries Coupé ou Cabriolet comme la nôtre, une découvrable vise de rouler sans bruit cheveux au vent, ou presque.

On retrouve donc à l'avant les mêmes optiques, le même capot et le même bouclier. En dehors du vert de la coque des rétroviseurs, de face, notre Smart électrique est une Smart comme une autre si on opte pour un coloris classique. L'arrière est par contre légèrement différent même si là aussi les feux et traits sont identiques. Si on a l'oeil, on note par exemple les petites aérations sur l'aile gauche et le long du seuil de chargement à la base du hayon pour aérer les batteries. En effet, sous le plancher du coffre, se dissimule toute la technologie qui fait que notre Smart carbure aux électrons. La batterie lithium-ion est placée sous les sièges. Le câble qui sert à la recharger est rangé dans le hayon inférieur, nous l'avions sorti de son rangement le temps de faire l'exercice de branchement. Pour recharger notre Smart, c'est très simple. Il suffit d'ouvrir la trappe du réservoir et d'appuyer sur un bouton. En-dessous du clapet, on trouve une prise où on vient brancher notre câble. Par sécurité, il faut la clé de l'auto pour l'ôter. Le coffre peu profond mais haut est quant à lui conservé.

A la conduite, on peut donc choisir de rouler avec le toit en toile ouvert ou fermé parce que rouler en électrique ne rime pas avec tristesse au volant de cette Smart. Là, c'est l'hiver alors on roulera capote fermée. En l'absence de bruit du moteur en dehors du sifflement caractéristique de cette motorisation, on entend les bruits de roulement, un peu, et les bruits aérodynamiques, beaucoup. Notons que le Coupé est beaucoup plus silencieux. Avec ses 130 Nm de couple disponibles instantanément, notre Smart électrique passe de 0 à 60 km/h en 4.8 secondes. Cette vivacité propre à la motorisation électrique la rend particulièrement agréable en ville pour s'extirper d'un trafic chargé en silence. Il y a un cran au fond de la pédale d'accélérateur qui permet d'avoir plus de pêche mais du coup moins d'autonomie puisqu'on consomme plus. Lorsqu'on relâche la pédale, elle récupère un peu d'énergie mais visiblement pas beaucoup, le frein moteur est d'ailleurs assez léger. Les pédales de l'accélérateur et du frein ont un ressenti assez ferme, tout comme la direction qui donnent l'impression d'être dans une petite auto très vive. Quoi qu'il en soit, une fois les spécificités de l'électrique assimilées, la conduite de notre Smart Electric Drive se révèle particulièrement agréable. Outre sa motorisation où on adhère rapidement, on apprécie tout simplement d'être à bord d'une véritable Smart.

En effet, on retrouve à bord les vide-poches, la climatisation tout en haut de la console centrale, l'audio et la navigation sur un écran tactile, le levier de « vitesses automatiques », les boutons de la capote électrique ou encore les lève-vitres électriques un peu trop près pour les grands bras comme dans une Smart lambda. La motorisation électrique ajoute quelques fonctionnalités spécifiques. Tout d'abord au coeur du tableau de bord on trouve en bas 3 indications importantes : sur la gauche l'autonomie restante, ici 43 km, en-dessous notre performance peu brillante d'éco-conduite (40%) et sur la droite l'énergie disponible. Ceci vient en complément des deux cadrans sur la planche de bord qui nous donnent la charge restante de la batterie à gauche et la consommation électrique instantanée à droite, en charge ou en décharge. Une fonction qu'on ne voit pas est la pré-climatisation qui chauffe l'habitacle lorsqu'on est en charge pour éviter de vider les batteries avec le chauffage à bord très consommateur d'énergie car la principale crainte est l'autonomie. Smart annonce 145 km, qu'on peut diviser par deux pour être sûr comme sur toutes les voitures électriques, ce qui laisse encore 70 km pour aller travailler par exemple. Le reste dépendra de votre conduite d'où l'importance de l'indicateur d'éco-conduite qui n'est pas un gadget pour un usage quotidien. Selon l'installation électrique, il faudra compter entre 1 à 7 heures pour la recharger.

Bilan

Au final qu'on opte pour le Coupé plus silencieux à bord ou le Cabrio très agréable les jours ensoleillés, Smart propose avec cette Electric Drive une Smart comme une autre. Seule sa motorisation diffère et son usage par conséquent. Elle est même disponible en version Brabus avec 5 kW et 5 Nm de plus pour 6900 euros supplémentaires. Il ne reste donc qu'à choisir entre les motorisations proposées : essence, diesel ou électrique. Le Coupé essence de 52 kW est disponible à partir de 11100 euros, l'Electric Drive 55 kW à partir de 24250 euros sans l'aide de 7000 euros soit un écart de 6150 euros une fois l'aide déduite. Ajoutez 2950 euros pour le cabriolet.

Par Jean-Michel Lainé

On aime bien

  • La disponibilit du moteur
  • L'agrment de la Smart conserv
  • Le silence faible allure

On aime moins

  • L'autonomie encore rduite
  • L'alerte discrte pour la batterie trs faible
  • La visibilit latrale arrire rduite
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
et
On vous regarde
On la dtaille
On l'coute

Vidéo essai Essai Smart Fortwo Electric Drive Cabrio 2014

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Essai Smart Fortwo Electric Drive Cabrio 2014

Photo 1 Essai Smart Fortwo Electric Drive Cabrio 2014Photo 2 Essai Smart Fortwo Electric Drive Cabrio 2014Photo 3 Essai Smart Fortwo Electric Drive Cabrio 2014Photo 4 Essai Smart Fortwo Electric Drive Cabrio 2014Photo 5 Essai Smart Fortwo Electric Drive Cabrio 2014Photo 6 Essai Smart Fortwo Electric Drive Cabrio 2014Photo 7 Essai Smart Fortwo Electric Drive Cabrio 2014Photo 8 Essai Smart Fortwo Electric Drive Cabrio 2014Photo 9 Essai Smart Fortwo Electric Drive Cabrio 2014Photo 10 Essai Smart Fortwo Electric Drive Cabrio 2014

Fond d'écran

fond d'écran Essai Smart Fortwo Electric Drive Cabrio 2014

Dimensions 1024x768 1280x960 800x600