Essai Skoda Rapid Spaceback 1.6 TDi 105 BM5 modèle 2014

Dans la foulée de la berline, Skoda décline sa Rapid en une version break. Connue pour l'ergonomie et la fonctionnalité de ses breaks, la marque tchèque compte renouveler la performance avec cette compacte animée ici par le moteur diesel de 105 chevaux.

Par Jean-Michel Lainé

Skoda lance une compacte à l'allure proche d'un petit break dans le segment le plus concurrentiel. La méconnue Rapid se métamorphose. Chez Skoda, la Rapid n'est pas une nouveauté en revanche sa déclinaison Spaceback en est une puisqu'elle n'existait tout simplement pas dans la gamme du constructeur Tchèque.

De ligne, la Rapid Spaceback n'est pas tout-à-fait une berline à hayon ni tout-à-fait un break, mais une sorte de mixe des deux pour profiter d'une ligne plus dynamique sans sacrifier les aspects pratiques qu'on reconnaît généralement à la marque. Le hayon a avant-tout une forme favorisant le volume disponible dans le coffre. Son dessin laisse espérer un espace de chargement assez cubique et donc fonctionnel. Pour le style en revanche, en dehors du becquet dans le prolongement de la ligne de toit et de la lunette inclinée, on ne trouve que des traits très simples, même les feux sont des plus conventionnels. La Rapid Spaceback se revendique atemporelle et effectivement, il est difficile de dater cette nouvelle auto. Même l'avant, pourtant si souvent utiliser pour affirmer son style, est passe-partout. Seule concession aux tendances actuelles, la calandre noire s'orne d'un peu de chrome sur son contour en relevant le logo Skoda à l'extrémité du capot. Les optiques conventionnels aux formes si simples ont au moins l'avantage de ne pas déplaire. Le toit panoramique fumé lui donne un autre cachet mais nous ne l'avions pas sur notre Spaceback d'essai.

Ce design très neutre n'empêche pas la Spaceback d'avoir fait des progrès par rapport à la Rapid berline en terme de conduite. La direction est neutre et l'amortissement correct même si on sent les irrégularités de la route et que la direction est moins franche qu'au volant de ses principales concurrentes, mais ce n'est pas ce que vise Skoda. Ses dimensions et surtout sa légèreté, sa gamme débute dès 1055 kg, lui procurent une sensation de facilité de conduite. Le moteur diesel TDI de 105 chevaux qui équipe notre Rapid se montre assez disponible et la boîte de vitesses à 5 rapports pas désagréable à l'usage. On regrette seulement la sonorité de ce bloc diesel, aussi présente que peu flatteuse à l'oreille lorsqu'on doit le solliciter un peu. Les moteurs essence sont plus discrets. La sonorité du TDI 105 est finalement son principal inconvénient, mais surement qu'une isolation plus importante aurait également augmenté le poids et donc la consommation de notre Spaceback qui en France, sera équipée de la fonction Start&Stop avec toutes les motorisations et boîtes proposées.

Le point fort de la Spaceback, c'est l'espace à bord notamment aux places arrière dans cette catégorie. Le design intérieur n'est pas moins tristounet que celui de l'extérieur même avec ce coloris rafraichissant, mais il est aussi fonctionnel que spacieux et finalement, on n'en demande pas plus. On remarque au passage la grande ouverture de la trappe à skis qui contient deux porte-gobelets lorsque vous n'avez pas de skis à mettre. Même remarque à l'avant avec une sellerie confortable et pratique au quotidien même si l'accoudoir avance pas mal. Pour en finir avec l'espace, le coffre est profond et particulièrement logeable par sa forme et par la présence de filets pour maintenir quelques bagages éparses.

Enfin l'équipement est assez riche dès le premier niveau de finition. Outre les équipements de série, notre Spaceback était équipée d'un système de navigation tactile avec un écran de taille convenable mais placé assez bas à l'heure où tout le monde les dispose en haut de la console centrale pour une meilleure visibilité. L'ensemble est par contre allégé en boutons pour n'avoir que le nécessaire, c'est très pratique de prise en main. On apprécie aussi le report que de quelques informations de navigation sur l'écran au centre du tableau de bord très classique avec ses deux cadrans. L'ensemble de la planche de bord est là encore sans fioriture, le but est d'être correct et fonctionnel, de ce point de vue c'est parfait.

essai Skoda Rapid Spaceback 1.6 TDi 105 BM5 modèle 2014
Essai Skoda Rapid Spaceback 1.6 TDi 105 BM5 modèle 2014

Bilan

Au final Skoda arrive dans la course sur un marché ultra concurrentiel. La Rapid en carrosserie berline n'a pas réellement trouvé sa place, sans doute que la Spaceback lui apportera quelques atouts avec une ligne plus en vogue chez nous, un espace à bord agréable et un volume de coffre pertinent. L'équipement complet dès le premier niveau de finition permet de la démarquer des marques lowcost sans toutefois aller titiller les stars de la catégorie. La Rapid Spaceback est une alternative en prix comme en équipements, avec quelques arguments qui pourront convaincre. On peut hésiter avec la Kia Ceed SW 1.6 CRDi 110 ch à partir de 22650 euros ou pourquoi pas la Peugeot 308 1.6 e-HDi FAP 115 ch à partir de 24300 euros.

Par Jean-Michel Lainé

On aime bien

  • L'espace bord trs fonctionnel
  • Le comportement routier amlior
  • L'quipement au 1er niveau de finition

On aime moins

  • La sonorit du moteur TDi 105
  • L'cran de navigation trop bas
  • La ligne et l'intrieur trs classiques
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la dtaille
On l'coute

Vidéo essai Skoda Rapid Spaceback 1.6 TDi 105 BM5 modèle 2014

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Skoda Rapid Spaceback 1.6 TDi 105 BM5 modèle 2014

Fond d'écran

fond d'écran Skoda Rapid Spaceback 1.6 TDi 105 BM5 modèle 2014

Dimensions 1024x768 1280x1024 800x600