Essai Derbi GP1 Racing 125

Essai Derbi GP1 Racing 125

Par Jean-Michel Lainé le .

Le GP1 125 Racing se distingue par sa ligne. Son dessin très sportif affiche la volonté de faire de ce scooter une moto sportive.

Le GP1 125 Racing se distingue par une ligne totalement singulière dans la production. Inutile d'essayer de le classer, il ne rentre dans aucune catégorie. Son dessin très sportif affiche la volonté de faire de ce scooter une moto sportive. A celles-ci le GP1 125 Racing a emprunté son manque d'aspects pratiques, son confort spartiate mais aussi son architecture avec son cadre périmétrique rigide. Le style agressif se retrouve dans les angles vifs des plastiques, le mini saute-vent fumé et les rétroviseurs F1 à la finition carbone.

Confort <rank>0

Inutile de chercher du confort sur le GP1. La suspension très ferme, même dure, et la selle mince mettent à rude épreuve le dos du pilote. De plus cette selle fait sans cesse glisser vers l'avant si bien qu'on est obligé de se remettre en place très souvent ! Il faut aussi noter qu'elle est sans conteste une des plus haute sur les scooters 125. Même si elle est assez étroite, il faut des grandes jambes sachant qu'il faudra enfourcher ce scooter comme on le fait avec une moto et qu'un grand y trouvera difficilement sa place... La position des jambes est réduite, aucune place n'est disponible dans le tablier et l'angle arrière de celui-ci vient facilement toucher les tibias. Le passager n'est pas mieux accueilli, la selle très fine, les repose-pieds de type moto sportive et la fine boucle en acier qui sert de poignée ne devraient pas l'inciter à demander un deuxième tour...

Pratique <rank>2

Ni accroche-sac (il n'y a pas de place de toutes les façons avec ce cadre) et pas de porte-paquet. Deux micros vide-poches qui ferment mal sont complétés par un petit vide-poche qui se verrouille à clé et possède une prise 12V. Le coffre rond et non éclairé, accueille un casque jet (photo), pour un intégral c'est possible d'après Derbi mais il faudra vérifier, les nôtres ne permettaient plus de fermer la selle. Enfin, dernier détail, on se griffe facilement les doigts contre un bout proéminent de plastique en manipulant le bouchon d'essence sous la selle.

Equipement <rank>3

Le tableau de bord est moderne et reprend l'esprit sportif de la marque championne du monde en 125 en 2008. Le grand compte-tours à aiguille rouge sur fond blanc donne une connotation très sportive et le petit écran digital affiche la vitesse, l'heure, les totaliseurs kilométriques et une jauge. Seule une béquille centrale équipe le GP1 Racing qui peut du coup rester moteur tournant posé sur sa béquille.

Performance <rank>5

C'est sur le point des performances que le GP1 Racing se distingue. Le monocylindre 4 temps à 4 soupapes et à refroidissement liquide répond assez vivement et fait preuve d'une belle vitalité. La vitesse de pointe se situe autour des 115km/h comme les meilleurs scooters 125 qui affichent une puissance proche de 15ch, mais les reprises sont par contre plus présentes sur ce GP1 125 Racing.

Sécurité <rank>3

Le point fort du GP1 Racing est son cadre incroyablement rigide, dans la catégorie il n'a pas de concurrence... Il pourrait assurer une tenue de route hors norme si l'amortisseur arrière ne venait pas la perturber. Le résultat devrait être excellent, malheureusement, l'arrière rebondi sur la moindre aspérité et oblige à faire vraiment attention. La fourche est bien mieux (sans aucun mal) et assure correctement son rôle. Les deux freins à disque sont puissants et progressifs, on peut donc rouler vite et freiner fort sans souci. A noter que l'étrier avant est radial. Les deux roues de tailles intermédiaires (14 pouces) assurent une bonne stabilité.

Bilan essai Derbi GP1 Racing 125
Bilan essai Derbi GP1 Racing 125

Bilan essai Derbi GP1 Racing 125

Le GP1 Racing de part sa ligne et sa conception donne l'impression de monter sur une moto sportive. L'impression seulement car les premiers tours de roue montrent un amortisseur arrière totalement inexistant. Non seulement il pénalise le confort mais surtout la sécurité en plus d'empêcher de profiter du potentiel prometteur de ce scooter.

Réservé aux grands par sa hauteur de selle mais pas par son gabarit, le GP1 Racing séduira ceux qui cherche un dessin agressif et un scooter qu'on ne croise pas à tous les coins de rues. Il faudra donc oublier les aspects pratiques et le confort de la bête.

On aime bien

  • performance du moteur
  • rigidit du cadre
  • freinage puissant

On aime moins

  • suspension arrire inexistante
  • selle qui fait glisser vers l'avant
  • gabarit rduit pour les grands
Quotidien
Loisir
Duo
et
On vous regarde
On le dtaille

Photos essai Derbi GP1 Racing 125

# mots clés

Derbi Essais Derbi