Essai Keeway Hacker 125

Essai Keeway Hacker 125

Par Jean-Michel Lainé le .

Ce 125 existe aussi en 50. D'un à l'autre, les dimensions ne changent pas (ou presque). Elles restent petites pour un adulte

Le Keeway Hacker 125 existe aussi en 50 pour les pilotes en herbe. D'un à l'autre, il n'y a que la motorisation qui change, pas (ou presque) les dimensions qui restent petites pour un adulte de taille moyenne. Reconnaissable de face avec son nez pointu et son feu de position en forme de V tout en haut, l'arrière est moins élancé, il est animé par une sage mécanique refroidit par air.

Confort <rank>1

Comme évoqué au début de cet essai les dimensions de ce Hacker sont rikikis. Un appendice au milieu de la selle empêche de s'asseoir plus loin pour éviter d'avoir les genoux dans le tablier quand on mesure 1m80. Bref ce Hacker est réservé aux petits, l'avantage est que la selle ne semble pas trop haute. Pour les pieds, une seule position sur le plancher, impossible de les placer dans le tablier. Aucun saute-vent même petit pour la protection, seules les jambes sont protégées. Le passager a pour lui une selle aux dimensions réduites, deux poignées de bonnes tailles qui se prennent parfaitement en main et des repose-pieds escamotables en caoutchouc bizarrement orientés vers l'avant. Ces dimensions minimes ont l'avantage de permettre au Hacker de tourner dans un mouchoir de poche, c'est toujours pratique pour ce faufiler en ville.

Pratique <rank>2

Ce scooter possède un kick qui permettra de démarrer un jour où la batterie est à plat. Pour les rangements c'est limité. On trouve un accroche sac sur le tablier mais aucun vide-poche. Le coffre non éclairé et de forme arrondie accueille uniquement un Jet. Aucune prise pour charger votre portable.

Equipement <rank>2

Le tableau de bord est réduit à son minimum. La vitesse est indiquée dans un cadran à aiguille en bas duquel on trouve sur un afficheur LCD le totalisateur kilométrique (pas de journalier) et une jauge de carburant. Le Hacker possède deux béquilles, une centrale et une latérale. Cette dernière à la particularité de se replier seule, c'est-à-dire dès qu'on met le scooter droit. Du coup le moteur peut rester en route sur la béquille latérale. Attention à ne pas considérer qu'elle est déployée si vous déplacez le scooter d'un mètres ou deux !

Performance <rank>1

Avec son monocylindre refroidit par air qui annonce 9.92ch à 8000tr/min, même si le scooter ne fait que 92kg, il a du mal à monter dans les tours. D'ailleurs ses caractéristiques techniques font qu'il est inutile d'aller taquiner les hauts régimes, c'est à un régime moyen qu'on profite le plus de ce Hacker. Avec son manque de tonicité et une vitesse maximale proche des 95km/h, le scooter Keeway peut se targuer d'arriver facilement à une consommation des plus raisonnables : 2.8L aux 100 sur l'essai.

Sécurité <rank>1

Avec une fourche très ferme et ses roues de 12 pouces, ce scooter urbain se faufile partout mais n'apprécie pas les déformations de la route. A l'inverse, l'arrière est souple et fait un mixte suffisant entre confort et sécurité en centre ville. Le freinage est plus délicat avec l'avant qui manque de puissance alors que l'arrière bloque facilement. Le Hacker demande donc une conduite décontractée pour ne pas avoir de mauvaises surprises, ce qui finalement colle bien au comportement du moteur.

Bilan essai Keeway Hacker 125
Bilan essai Keeway Hacker 125

Bilan essai Keeway Hacker 125

Ce Keeway Hacker plus proche dans l'esprit d'un 50 pour ados que d'un 125 pour adultes pèche par ses dimensions trop réduites. Même en restant un grand enfant, on ne trouve pas facilement sa place à son guidon quand on mesure 1m80...

Si la partie cycle mériterait d'être plus sécurisante, il faut reconnaître que la motorisation brille par sa sobriété. Tant au niveau de la consommation que du comportement, la motorisation qui anime le Hacker conviendra très bien à celui qui est attaché à un mode de transport économique.

On aime bien

  • sobrit de la motorisation

On aime moins

  • dimensions rikikis
  • performances moteur
Quotidien
Loisir
Duo
et
On vous regarde
On le dtaille

Photos essai Keeway Hacker 125

# mots clés

Keeway Essais Keeway