Essai Suzuki SX4 S-Cross 1.6 DDiS 120 4x4 modèle 2014

Le nouveau SX4 n'est plus le fruit de la collaboration avec Fiat, c'est une auto totalement nouvelle et une production exclusive de la marque japonaise. Disponible en 2 ou 4 roues motrices, Suzuki vise un nouveau succès comme celui rencontré avec la Swift

Par Jean-Michel Lainé

Depuis le mondial 2012, on attendait le fameux Crossover signé Suzuki, le S-Cross ! Il s'est fait attendre mais dispose de quelques arguments chocs. La marque Suzuki, spécialiste des petites citadines et des petits 4x4, nous a fait longuement patienter avant de se lancer sur segment des crossover mais le résultat ne manque pas d'intérêt pour autant sur certains points. Avec des lignes différentes dans la gamme et des équipements inédits pour un résultat qui ne l'est pas moins, le Suzuki SX4 S-Cross qu'on nommera simplement S-Cross en France, devrait convaincre en associant le savoir-faire de Suzuki aux spécificités attendues d'un crossover.

Commençons par les lignes inédites de ce crossover Suzuki. Certes, elles ne révolutionnent pas le genre et ressemblent même à quelques concurrentes sous certains angles, mais le design tranche nettement dans la gamme Suzuki, un peu comme l'a fait la Swift il y a quelques années. A l'avant on remarque l'important volume des optiques qui intègrent des feux de jour. Assez hauts, ils donnent à notre S-Cross un sentiment de robustesse renforcé par les arrêtes marquées du capot. La calandre surlignée par le jonc chromée est du coup plus discrète. Le look baroudeur est accentué avec la base du bouclier en plastiques noirs accueillants des projecteurs et un pare-pierre pour s'aventurer sur les chemins. Un pare-pierre se retrouve également à l'arrière, un arrière qui semble moins massif que l'avant avec des surfaces moins grandes. Les feux ne sont pas très originaux mais l'ensemble de cette poupe offre un certain dynamisme au coup de crayon contrairement à ce que peut proposer un Grand Vitara ou un Jimny résolument orientés vers le tout-terrain. Le profil convainc par ses lignes que le S-Cross n'est pas un 4x4 pur et dur.

On l'aura compris, Suzuki avec son savoir-faire en matière de 4x4 propose un cross-over routier mais tout de même capable de s'aventurer dans les chemins sans pour autant être un véritable véhicule tout-terrain. Sans s'attaquer à du franchissement pour autant, le système électronique de répartition de la motricité aux 4 roues aide bien sur des surfaces glissantes : terre, neige ou sable par exemple. De retour sur l'asphalte, le S-Cross affiche sa différence face aux 4x4 du constructeur japonais. Bien plus confortable et agréable sur le réseau secondaire que ses frères, le S-Cross se révèle assez dynamique avec cette motorisation diesel 1.6 L de 120 chevaux d'origine Fiat même si elle se fait sensiblement entendre lorsqu'on la sollicite franchement.

On notera aussi à la conduite des changements de rapports bien guidés mais peu fluides. On relève enfin un peu de roulis dans les enchainements de virages alors qu'étonnamment l'amortissement apparait un poil ferme lorsqu'on passe des trous dans la chaussées. Tout ceci n'est pour autant pas rédhibitoire pour un usage courant où ce S-Cross offre un confort correct et un équipement complet.

A l'intérieur, avec des dimensions comparables au Grand Vitara, ou chez la concurrence au Nissan Qashqai ou à l'Opel Mokka pour ne citer qu'eux, l'espace à bord est bon à l'arrière même avec le pont de notre transmission 4x4, et à l'avant avec un espace de vie important. La sellerie est agréable et le dossier arrière rabattu fait un plancher presque plat. Le toit ouvrant panoramique qu'on aperçoit offre un surplus de luminosité mais que sur le plus haut niveau de finition. Côté équipements, notre S-Cross comprend dès le premier niveau de finition un régulateur limiteur de vitesse accessible au volant. Le notre propose le démarrage sans clé et sur sa console centrale, la climatisation bi-zone automatique ainsi que la navigation GPS avec un écran couleur tactile de 6.1 pouces facile à utiliser. Notre transmission intégrale « Allgrip » s'accompagne d'une molette de sélection pour passer sur les modes Sport, Neige ou blocage selon la situation. Cela change la répartition avant arrière de la motricité et la réponse du moteur selon plusieurs critères de façon très simple.

essai Essai Suzuki SX4 S-Cross 1.6 DDiS 120 4x4 modèle 2014
Essai Essai Suzuki SX4 S-Cross 1.6 DDiS 120 4x4 modèle 2014

Bilan

Au final, Suzuki arrive dans les derniers sur le marché des crossover mais avec un produit pertinent face à une concurrence déjà bien établie avec un rapport prix, équipements et agrément réussi même si la finition intérieure est un peu en retrait. Le SX4 S-Cross qui ne partage plus rien avec le groupe Fiat en dehors de ce moteur diesel pourrait sans doute rejouer le succès de la Swift dans un autre segment. On note enfin les faibles émissions de CO2 avec cette motorisation diesel : 115 g/km en 2 roues motrices à partir de 22490 euros, et seulement 114 g/km en 4 roues motrices grâce au Start&Stop à partir de 24390 euros. En concurrence, on peut citer par exemple le Nissan Qashqai 1.5 dCi 110 ch à partir de 22640 euros mais remplacé ce printemps, ou encore l'Opel Mokka 1.7 CDTI 130 ch à partir de 22380 euros.

Par Jean-Michel Lainé

On aime bien

  • L'quipement pour le tarif contenu
  • La transmission intgrale accessible
  • L'homognit globale de ce crossover

On aime moins

  • Le style peu distinctif dans la catgorie
  • La finition intrieure un peu en retrait
  • La prsence sonore du moteur diesel
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la dtaille
On l'coute

Vidéo essai Essai Suzuki SX4 S-Cross 1.6 DDiS 120 4x4 modèle 2014

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Essai Suzuki SX4 S-Cross 1.6 DDiS 120 4x4 modèle 2014

Fond d'écran

fond d'écran Essai Suzuki SX4 S-Cross 1.6 DDiS 120 4x4 modèle 2014

Dimensions 1024x768 1280x1024 800x600