Essai Yamaha X-City 125

Essai Yamaha X-City 125

Par Jean-Michel Lainé le .

Le Yamaha XCity partage sa motorisation avec le XMax 125 et possède un équipement plus complet qu'un « grandes roues » classique

Le Yamaha XCity 125 est un scooter à grandes roues qui partage sa motorisation avec le célèbre XMax 125 qui caracole en tête des ventes dans l'hexagone. Son équipement plus complet qu'un grandes roues classique et sa motorisation dynamique lui offrent de sérieux atouts pour une utilisation quotidienne malgré le volume de son coffre très réduit.

Confort <rank>4

L'assise de la selle est confortable malgré le dosseret incliné qui a tendance à nous pousser vers l'avant. Les pieds trouvent uniquement leur place sur le plancher, aucune place n'est prévue dans le tablier. Le plancher n'est pas plat et limite donc l'espace disponible. Le Yamaha XCity 125 se distingue des autres scooters à grandes roues par la présence d'un pare-brise. Malheureusement, il manque un peu de largeur pour bien protéger et ne protège pas du tout les mains. Le passager est bien loti avec une large selle, deux grandes poignées pour se tenir et des repose-pieds escamotables assez larges.

Pratique <rank>3

Le Yamaha XCity 125 comme la plupart des grandes roues, possède un coffre de taille réduite. La selle bascule vers l'avant et sans vérin, elle ne tient pas toute seule si la direction est bloquée avec le guidon tourné par exemple. Si la forme du coffre est assez longue et large dans la catégorie, il manque cruellement de profondeur et seul un casque Jet sans visière peut trouver sa place. Pour une sacoche de travail, le volume disponible est limité, il est préférable d'essayer avec la vôtre. Aucune prise 12V n'est installée, ni dans le coffre ni dans le vide-poche qui ferme à clé. Un accroche sac est disposé dans le tablier.

Equipement <rank>4

Au tableau de bord du Yamaha XCity 125 on trouve sur un afficheur numérique la température ambiante, l'heure et les totalisateurs journaliers. Au-dessus, trois cadrans à aiguilles, à gauche la jauge de carburants, au centre la vitesse et à droite la température du moteur. L'ensemble est parfaitement lisible. Il n'y a pas de feux de détresse en revanche, ce XCity 125 est équipé d'une béquille latérale et d'une béquille centrale, ce qui est rare pour un scooter à grandes roues.

Performance <rank>5

Tout comme le XMax 125, le Yamaha XCity est capable d'accrocher les 120km/h, il est par contre un peu moins véloce au démarrage, la faute sans doute à la roue arrière de plus grand diamètre. Une fois en route, les changements d'allure sont toutefois assez réactifs pour trouver sa place dans le flot de la circulation sans encombre. Son empattement réduit et sa facilité de maniement une fois en route, sont un plus pour se faufiler en ville.

Sécurité <rank>3

Le XCity est équipé à l'avant d'une roue de 16 pouces et à l'arrière d'une roue de 15 pouces. Si son plancher n'est pas plat, c'est pour laisser passer le cadre qui confère au châssis une rigidité agréable dans la catégorie. L'ensemble procure un réel sentiment de sécurité, plus prononcé que sur les autres scooters à grandes roues et plus proche de ce qu'on trouve sur un GT. On est donc au guidon d'un scooter à la fois maniable et très stable avec des suspensions confortables et toutefois assez fermes (surtout l'arrière) pour assurer une bonne tenue de route. Le freinage est excellent et très puissant, d'ailleurs l'arrière assez bloque facilement, il manque malheureusement au XCity un freinage couplé ou l'ABS pour plus de sécurité.

Bilan essai Yamaha X-City 125
Bilan essai Yamaha X-City 125

Bilan essai Yamaha X-City 125

Le Yamaha XCity 125 partage sa motorisation avec le XMax 125 et profite d'ailleurs de performances très proches. Il le devance par contre sur le confort et la maniabilité une fois en route que ce soit sur les voies rapides comme en centre ville.

Comme la plupart des scooters à grandes roues, son coffre manque de place, seul un petit casque Jet peut trouver une place, en revanche, il se distingue dans la catégorie par une tenue de route très sécurisante et un freinage puissant auquel il manque sans doute l'ABS ou le couplage. A mi chemin en sensations de conduite entre un grandes roues et un GT, le Yamaha XCity 125 allie des qualités intéressantes.

On aime bien

  • Stabilit et maniabilit
  • Dynamisme du moteur
  • Freinage puissant

On aime moins

  • Profondeur du coffre peu pratique
  • Largeur du pare-brise rduite
  • Freinage sans ABS
Quotidien
Loisir
Duo
et
On vous regarde
On le dtaille

Photos essai Yamaha X-City 125

# mots clés

Yamaha Essais Yamaha