Essai Yamaha X-Max 125

Essai Yamaha X-Max 125

Par Jean-Michel Lainé le .

Yamaha apporte à son nouvel X-Max 125 un niveau de qualité en hausse à l'image du confort et du comportement plus sécurisant

Le Yamaha X-Max 125, star incontestée des ventes dans la catégorie des scooters GT, se voit amélioré pour son nouveau millésime 2010. Avec un dessin revisité et une finition rehaussée en termes de qualité perçue, le nouveau Yamaha X-Max 125 apporte avec lui de nombreuses petites améliorations destinées à le rendre plus élégant mais aussi plus agréable au quotidien. Ce scooter 125 qui ne cache pas son lien de parenté avec le très dynamique T-Max 500, propose pour 2010 un comportement plus dynamique et surtout plus confortable que son prédécesseur.

Confort <rank>4

Le confort est sans aucun doute le grand gagnant de cette mise à jour. Pas au niveau de la protection car le pare-brise sur le nouveau carénage monobloc (qui ne tourne pas avec le guidon) est toujours trop bas et trop étroit pour protéger efficacement. Dans le même registre, les protège-mains disparaissent, les mains sont plus exposées aux intempéries. C'est sur l'assise et la protection du couple jambes/buste que le Yamaha X-Max 125 progresse. Le nouvel habillage protège mieux ces deux parties du corps. En selle, on gagne très nettement en confort avec une nouvelle forme de selle plus morphologique et surtout de nouveaux amortisseurs bien plus progressifs qui ne maltraitent plus le dos. Il est maintenant facile de mettre les pieds contre le tablier avec l'emplacement prévu, les genoux sont alors assez hauts si on a des jambes un peu longues. Pour le passager rien ne change, il dispose toujours d'une large selle, de repose-pieds de type moto et de deux grandes poignées pour parfaitement se tenir.

Pratique <rank>4

Les aspects pratiques restent inchangés mais ils étaient déjà bien dans la catégorie notamment avec un volume de coffre important. Certes, il manque toujours une prise 12V et un éclairage dans ce vaste coffre, mais pour le reste, le Yamaha X-Max 125 se montre très pratique au quotidien. On loge facilement sous la selle deux casques intégraux ou une sacoche pour un ordinateur ou pourquoi pas, sa raquette de squash avec un petit sac de sport. L'accessibilité à la partie avant du coffre est un peu juste avec une selle qui mériterait de basculer davantage vers l'avant. Le vide poche ferme à clé gagne en volume pour 2010, en faisant maintenant toute la largeur du tablier. Le dessin sportif du X-Max 125 reste donc compatible avec un excellent volume de chargement.

Equipement <rank>5

Un effort significatif a été fait par Yamaha sur l'équipement du Xmax 125. Non pas au niveau de sa complétude si on fait exception d'un compte-tours qui fait son apparition, mais sur la qualité de l'ensemble qui monte d'un cran sans aucun doute. Les deux cadrans cerclés à aiguille, un pour la vitesse l'autre pour le compte-tours, encadrent l'ordinateur de bord. On y trouve tout ce qu'il faut dont l'heure et la jauge de carburant. Le souci du détail a gagné la firme japonaise avec par exemple, un petit tampon de caoutchouc pour éviter que le porte clés raye l'habillage du scooter ou encore la jolie petite plaque alu apposée à l'extrémité de la selle. En plus de son caractère sportif, le nouveau X-Max propose un cachet beaucoup plus haut de gamme dans sa finition. A noter, ce 125 conserve ses deux béquilles, latérale et centrale.

Performance <rank>5

Ce qui faisait principalement la réputation du X-Max 125 est conservé ! Le monocylindre 4 temps de 14 chevaux permet facilement d'atteindre 125km/h sur les grands axes, à peine 15 à 20km/h de moins que le X-Max 250. Les démarrages toniques sont sans doute un peu plus policés en raison d'une sonorité plus discrète et d'une réponse à la poignée d'accélérateur moins directe. Quoi qu'il en soit, ce scooter Yamaha offre de bonnes relances et un comportement dynamique de premier ordre dans la catégorie : difficile de trouver mieux.

Sécurité <rank>3

Yamaha a travaillé à améliorer ce point avec une certaine réussite. Le cadre est plus rigide et les éléments de suspensions revisités. La fourche est plus progressive et l'arrière beaucoup moins raide, se règle maintenant en 4 positions. Le comportement est toujours précis et réactif comme le précédent X-Max, mais en mieux. En effet, on gagne en confort comme on l'évoquait précédemment, mais surtout le nouveau X-Max reste maniable tout en étant très stable en ligne droite comme en courbe, quelle que soit la vitesse de passage et l'état de la chaussée. La grande roue avant de 15 pouces participe bien entendu à garder un ressenti très sécurisant sur les irrégularités de la route. Le bémol vient du freinage qui est toutefois nettement amélioré. Avec une attaque moins franche et une progressivité plus soignée, la gestion des freinages puissants est nettement facilitée. Malheureusement il n'y a ni ABS ou freinage couplé, même en option. L'ABS devrait arriver à la fin de l'année 2010 sur le X-Max.

Bilan essai Yamaha X-Max 125
Bilan essai Yamaha X-Max 125

Bilan essai Yamaha X-Max 125

Le Yamaha X-Max 125, scooter 125 incontournable sur le marché français, se bonifie en améliorant par petites touches tout ce qui a fait son succès. Yamaha a ajouté au côté sportif et dynamique, une touche plus haut de gamme dans sa finition et 200€ puisqu'il est maintenant au tarif de l'ancien Blackmax, une série spéciale. Cela passe par un nouveau tableau de bord élégant et typé automobile, un nouveau carénage monobloc ou encore la jolie selle surpiquée et soulignée d'un badge chromé à l'arrière.

Le nouveau cadre et les nouveaux éléments de suspensions apportent du confort (nettement) et un comportement encore plus sécurisant qui permet d'utiliser sereinement toute la vivacité du X-Max 125. Son dessin toujours très dynamique n'a rien sacrifié au volume important du coffre. Il n'y a toujours pas de freinage couplé ni d'ABS, mais celui-ci devrait être proposé à la fin de l'année 2010. Malgré ce dernier point, le nouveau Yamaha X-Max 125 reste une valeur sûre et apporte dans ses bagages d'excellents arguments pour remplacer son prédécesseur. Il devrait sans aucun doute continuer sa success story dans l'hexagone.

On aime bien

  • Finition de qualit
  • Confort en hausse
  • Volume du coffre

On aime moins

  • Freinage ABS fin 2010
  • Pas de prise 12V
  • Protection du pare-brise
Quotidien
Loisir
Duo
et
On vous regarde
On le dtaille

Photos essai Yamaha X-Max 125

# mots clés

Yamaha Essais Yamaha