Essai Peugeot Blacksat 125

Essai Peugeot Blacksat 125

Par Jean-Michel Lainé le .

Le Blacksat est la version sportive du Satelis Compressor, un scooter au style unique qui permet des accélérations percutantes

Comme l'ensemble des scooters de la famille des Satelis, le Peugeot Blacksat 125 revendique un style inspiré de l'automobile par sa ligne, ses optiques ou encore le dessin de son tableau de bord. En revanche, le Blacksat se distingue par sa finition qui allie noir mat et noir brillant, son pare-brise fumé en V, les surpiqûres et rappels de couleurs orange, ainsi que par sa motorisation à compresseur volumétrique. Le Blacksat est la version sportive du Satelis Compressor, un scooter 125 qui permet des accélérations percutantes et dans cette livrée, un style unique.

Confort <rank>4

Bien assis au fond de la large selle et le bas du dos impeccablement maintenu, on pose ses pieds sur le plancher ou dans le tablier sur des emplacements souples pour plus de confort. Le guidon assure une position naturelle des bras et ne gêne absolument pas lorsqu'on braque au maximum. Le tablier protège bien mais ce n'est pas le cas du pare-brise trop court qui n'épargnera ni les épaules ni la tête des intempéries ou du vent. La protection des mains est réduite comme sur le Satelis. Le passager n'est pas oublié, il dispose pour sa part d'une large selle accueillante, de deux grandes poignées pour se maintenir et de repose-pieds intégrés. La hauteur de sa selle fait qu'il voit parfaitement la route.

Pratique <rank>3

Le Blacksat n'est pas le plus pratique pour un usage quotidien en raison d'un coffre réduit pour laisser la place au compresseur. Sur le haut du tablier, on trouve un vide-poche de bonne taille qui ferme à clé et dispose d'une prise 12V pour recharger un téléphone par exemple. Le coffre façon hayon, s'ouvre depuis le contact. On y range un seul casque intégral et une sacoche de travail peut y trouver sa place mais plus difficilement en raison de la longueur réduite du coffre. Dans les deux cas, le mieux est de vérifier avec votre casque et votre sacoche. Il ne lui manque qu'un éclairage à ce coffre. Il n'y a pas de porte-paquet, mais un accroche sac est dans le tablier et peut dépanner vu que le plancher même s'il n'est pas plat, laisse de la place pour quelques affaires. L'antivol s'enroule autour du compresseur pour le transporter facilement.

Equipement <rank>5

L'équipement du Blacksat est pléthorique et identique à celui du Satelis. Le tableau de bord très typé automobile contient trois cadrans sur fond blanc, la vitesse à gauche, le compte-tours à droite et au centre l'ordinateur de bord avec les témoins. Les cerclages chromés des cadrans sont un peu tristes, mais l'ensemble est harmonieux et parfaitement lisible. On trouve sur l'afficheur digital une jauge, la température de l'air ambiant, l'heure etc. Un témoin signale même si le coffre est mal fermé ! Le Peugeot est équipé d'une béquille centrale et d'une béquille latérale. Le moteur peut continuer de tourner si le scooter est posé sur celle-ci, mais contrairement au Satelis, elle se replie automatiquement lorsqu'on redresse le scooter, attention donc lorsqu'on ne fait que manoeuvrer. Une housse dissimulée à l'avant de la selle permet de la couvrir en cas de pluie. Contre le vol, il y a un anti-démarrage et cette finition Executive du Blacksat s'accompagne d'une chaîne qui se fixe directement sur le cadre du scooter (à l'arrière, sous le hayon du coffre).

Performance <rank>5

Le monocylindre 4 temps 2 soupapes suralimenté avec son compresseur volumétrique offre un comportement très efficace surtout sur les démarrages et les relances. Au démarrage, le Peugeot Blacksat s'élance facilement en profitant de son couple de 17Nm, 5 de plus que le 125 Satelis standard et seulement 3 de moins que le Satelis 250cm3 ! Son moteur permet des reprises convaincantes une fois en route même avec le gain d'une dizaine de kilos avec le compresseur. Il est bridé à 15ch (20ch avec un permis moto) et autorise tout de même une vitesse maximale de 125km/h tout en conservant une souplesse remarquable sur les changements d'allures. Le Satelis bénéficie en effet d'un bon frein moteur qui limite l'usage des freins et facilite grandement la conduite sur les voies rapides. C'est rare sur les scooters de cette cylindrée. La consommation grimpe avec les performances puisqu'on oscille entre 5 et 5.5L aux 100km en usage mixte.

Sécurité <rank>5

Comme le Satelis, le Blacksat fait preuve d'une rigidité du châssis très sûre. Il se comporte très bien et se montre rassurant en absorbant la plupart des irrégularités de la route sans bouger. Cela participe autant au confort qu'à la sécurité. La finition Executive possède l'ABS sur le frein avant, le freinage couplé avant/arrière et une assistance au freinage : le résultat se montre des plus pertinents. Combiné aux suspensions efficaces, le Blacksat Executive s'affiche comme une référence en terme de sécurité. On remarque aussi les rétroviseurs asphériques qui offre une vision grand angle.

Bilan essai Peugeot Blacksat 125
Bilan essai Peugeot Blacksat 125

Bilan essai Peugeot Blacksat 125

Le Peugeot Blacksat 125 possède les qualités de tenue de route du Satelis, la motorisation à compresseur volumétrique du Satelis Compressor et une finition spécifique qui lui confère un style qui sait être à la fois sportif et élégant.

Le choix de rouler en Blacksat se fait par contre au détriment de l'aspect pratique avec un coffre dont le volume se trouve sérieusement empiété par le compresseur. Impossible de ranger deux casques ou une grande sacoche de travail. Le Blacksat, c'est surtout le plaisir d'avoir un scooter que les gens regardent et qui offre des accélérations convaincantes pour un certain plaisir de conduite.

On aime bien

  • le dynamisme du compresseur
  • la scurit avec l'ABS
  • le style sportif et lgant

On aime moins

  • coffre pour un seul casque
  • protection du pare-brise
  • pas de porte-paquet
Quotidien
Loisir
Duo
et
On vous regarde
On le dtaille

Photos essai Peugeot Blacksat 125

# mots clés

Peugeot Essais Peugeot