Essai Peugeot Vivacity 125

Essai Peugeot Vivacity 125

Par Jean-Michel Lainé le .

Avec son Vivacity 125, Peugeot propose une alternative entre le Sum-Up et le Satelis. Statutaire, pratique et économique

Le Peugeot Vivacity 125 n'est pas une vraie nouveauté dans le sens où il existait déjà en 50cm3. Mais ce scooter économique à l'achat comme à l'entretien grâce à des solutions techniques simples, est dorénavant disponible en 125cm3 et peut donc offrir une alternative intéressante pour ses trajets urbains. Outre sa cylindrée, il possède quelques différences avec le 50cm3 : son empattement est plus long de 80mm (pour plus de stabilité) et le réservoir est à l'arrière. Ce nouveau Peugeot Vivacity se positionne entre le Sum-Up et le Satelis pour offrir un scooter 125 de gamme intermédiaire. Fabriqué en Chine, le Vivacity est animé par une évolution du moteur du Sum-Up, mais il propose surtout un dessin bien plus élégant (on note la selle noire avec la piqure blanche, ou encore la forme des optiques) et de nombreuses petites astuces pratiques pour faciliter le quotidien.

Confort <rank>3

Le Vivacity 125 est un scooter de taille moyenne avec un dessin aux volumes équilibrés. Tout le monde devrait pouvoir trouver sa place facilement. La selle n'est pas trop haute et surtout pas trop large pour un accès aisé. Avec ses petites roues de 12 pouces, ce scooter est accessible à tous. Même avec de petites jambes, on peut correctement poser les pieds au sol. Si vous avez de grandes jambes, vous pourrez vous asseoir plus loin sur la selle sans être gêné et disposer vos pieds contre le tablier ou sur le plancher plat, c'est au choix. En mesurant 1m80, on est correctement installé et les manoeuvres ne sont pas entravées. En dehors du tablier un peu étroit, il n'a rien qui vous protège. Il faudra passer par les accessoires Peugeot pour un pare-brise et des protège-mains toujours utiles sous la pluie. Le Vivacity est en milieu de gamme chez Peugeot, mais le passager n'est pas oublié pour autant. Il est correctement installé avec une selle de taille suffisante, des repose-pieds intégrés et deux larges poignées pour bien se tenir.

Pratique <rank>4

Les aspects pratiques sont certainement un point fort de ce scooter Peugeot face à la concurrence dans cette catégorie. En dehors d'un petit vide-poche et d'un porte-paquet, il y a tout ce qu'on attend d'un scooter pratique. Le coffre Jet-In à l'avant permet de mettre un casque demi-Jet (vérifiez avec le vôtre tout de même) ou quelques petites affaires mais il ne ferme pas à clé. Il s'ouvre en appuyant sur un bouton poussoir sur le haut du tablier. Par contre sous la selle, il y a bien plus de place dans le coffre. On range un casque intégral sans forcer et il reste même de la place pour d'autres petites choses ! Par exemple, un lecteur MP3 branché sur la prise 12V pour être rechargé. Enfin, pour rapporter un sac après son shopping ou sa sacoche de travail qui ne rentre pas sous la selle, on profite du plancher plat et d'un accroche-sac sécurisé.

Equipement <rank>3

L'équipement de ce scooter de milieu de gamme est agréable et suffisant. Un afficheur numérique au tableau de bord nous donne la température ambiante, l'heure et même une jauge. Le moteur peut tourner lorsque le scooter est sur sa béquille latérale. Elle se range automatiquement, attention lors des manoeuvres pour se garer à ne pas se faire surprendre par la béquille repliée... Il y a donc 2 béquilles sur le Vivacity 125, une latérale et une centrale, c'est rare (et pratique) sur un scooter à plancher plat. Sans doute qu'un frein de parking aurait sécurisé le stationnement, mais la légèreté de ce scooter (118kg) le rend très facile à mettre sur la béquille centrale. Enfin, le Vivacity est équipé d'un kick, un accessoire qui devient de plus en plus rare sur les scooters et qui pourtant, vous assurera de toujours pouvoir démarrer même si vous êtes en panne de batterie !

Performance <rank>2

Le Vivacity 125 est équipé d'une évolution du moteur du Sum-Up, le scooter 125 d'entrée de gamme chez Peugeot. Le monocylindre 4 temps à 2 soupapes, refroidit par air et alimenté par un carburateur ne vous propulsera pas au-delà de 90km/h. On s'élance toutefois un peu plus rapidement que les voitures grâce au poids contenu du scooter. Une fois en route, il se montre rassurant et agréable pour se placer dans le trafic tant son mode d'emploi est facile. Les reprises sont un peu justes, il faut veiller à maintenir son allure. Une fois le pli pris on traverse la ville sans y penser, en toute décontraction. L'avantage de ce moteur simple de conception, en plus d'un entretien raisonnable en termes de coûts, est que la consommation devrait être réduite : Peugeot annonce 3.4 litres aux 100km.

Sécurité <rank>2

L'ensemble motorisation, freins et suspensions sont en accord pour se déplacer sans stress concernant la maitrise de son scooter. Avec le Vivacity 125, on se laisse transporter sans se préoccuper du maniement de son deux-roues. C'est aussi ce qu'on retient des suspensions et des freins (disque à l'avant, tambour à l'arrière). Tout s'utilise sans appréhension même s'il n'y a ni freinage couplé ni ABS sur le Vivacity. Seule véritable ombre au tableau, les pneus Hutchinson manquent de grip et il n'est pas rare de bloquer les roues sur un freinage puissant alors que le mordant des freins n'est pas excessif. Le freinage est suffisant pour l'usage de ce Vivacity, c'est-à-dire une conduite fluide dans le flux du trafic. Les petites roues de 12 pouces préfèrent les bons revêtements. Malgré ces dimensions, le Vivacity n'est pas trop vif sur les mouvements du guidon comme c'est souvent le cas avec ces petits diamètres de roues. Il y a une certaine inertie qui le rend rassurant à la conduite.

Bilan essai Peugeot Vivacity 125
Bilan essai Peugeot Vivacity 125

Bilan essai Peugeot Vivacity 125

Avec son Vivacity 125, Peugeot propose une alternative entre le Sum-Up et le Satelis. Ce scooter est plus statutaire que le premier et plus économique que le second. Avec ses nombreux aspects pratiques bien agréables au quotidien (jauge, heure, deux béquilles, prise 12V, deux coffres, etc.), il possède de bons arguments pour séduire celui qui cherche un scooter utile, agréable et moins imposant que le Satelis. Avec sa conduite placée sous le signe de la facilité, le Vivacity est rassurant si on fait exception des pneumatiques qui manquent de grip. Moteur, freins et suspensions, tout est accordé pour se laisser mener par une conduite fluide sans stress. La simplicité de sa mécanique assure un entretien réduit et une faible consommation. Bien entendu, il n'est pas le plus véloce, mais il nous transporte efficacement en centre ville. Le volume de chargement total est annoncé pour 35 litres et pourra être complété par l'ajout d'un Top Case si le plancher plat avec l'accroche sac ne suffit pas. Car c'est aussi sur ce point que le Vivacity se distingue. Avec son plancher plat et ses petites roues qui autorisent de grands coffres, il se montre réellement pratique dans sa catégorie. Avec son prix de lancement à 1999€ jusqu'à la fin de l'année 2010, le Peugeot Vivacity 125 apparaît comme un choix raisonné pour se déplacer chaque jour en toute décontraction dans un centre ville surchargé surtout que pour ce prix, la concurrence ne propose pas forcément mieux.

On aime bien

  • Les aspects pratiques
  • La simplicit mcanique
  • Le prix d'achat et d'entretien

On aime moins

  • Le coffre avant sans cl
  • La bquille latrale automatique
  • Le grip des pneumatiques
Quotidien
Loisir
Duo
et
On vous regarde
On le dtaille

Photos essai Peugeot Vivacity 125

# mots clés

Peugeot Essais Peugeot