Essai Suzuki Alto 1.0 2009

Avec ses 5 portes et ses coloris pétillants, l'Alto est la plus petite produite par le constructeur japonais avec ses 3.5m de long
Par Jean-Michel Lainé

L'Alto continue sa carrière avec cette toute nouvelle mouture alors qu'elle célèbre cette année son trentième anniversaire. Suzuki est connu pour sa production de petites autos et malgré l'apparence avec ses 5 portes et ses coloris pétillants, celle-ci est la plus petite produite par le constructeur japonais avec ses 3.5m de long et 1.6m de large pour 4 places.

Cette nouvelle citadine est équipée d'une unique motorisation essence 3 cylindres de 1 litre (996cm3 exactement) qui affiche 68ch à 6000tr/min et un couple maximal de 90Nm à 3400tr/min. Sa boîte de vitesses est disponible en automatique à 4 rapports ou manuelle à 5 rapports, qui équipe l'Alto de cet essai. La motorisation se fait totalement silencieuse à l'arrêt, mais la surprise est là dès que le régime moteur augmente. Etonnamment pour une petite citadine, la sonorité intérieure devient très «punchy» pour une touche presque sportive ! Mais ce n'est pas le but de l'Alto qui n'affiche de toutes les façons le 0 à 100 qu'en 14 secondes.

A l'usage, la petite Suzuki se montre suffisamment vive et dynamique pour un usage urbain avec un maniement aisé de la boîte de vitesses. Elle sait aussi de temps à autre s'engager sur l'autoroute à bonne allure avec une vitesse de pointe qui dépasse les 150km/h, et sa sonorité «racing». Aidé par un coefficient aérodynamique de seulement 0.3 et un poids mini de moins de 900kg, le petit 3 cylindres se montre en revanche peu gourmand avec une consommation mixte annoncée à 4.4 litres aux 100km, et peu polluant avec une émission de CO2 affichée à 103g/km seulement (122 en boîte auto).

A l'intérieur, la finition est correcte mais un peu froide en raison de plastiques qui tendent plus vers l'utile que vers le bien être à bord, alors que le rappel de coloris sur les sièges donne incontestablement une touche de gaîté à l'intérieur. L'accueil à l'avant est par contre assez spacieux pour la petite taille de l'auto et l'arrière n'est pas particulièrement réduit non plus surtout que la carrosserie 5 portes permet de prendre place aisément, un réel avantage pour un usage quotidien. Cet espace est bien entendu au détriment de la taille du coffre qui est peu profond. Pour obtenir plus de place on peu rabattre la banquette qui est d'un seul tenant sur les versions GA et GL qui seront importées en France ou enlever le petit cache bagage. On note toutefois de nombreux petits rangements toujours utiles.

Au quotidien, on apprécie l'accueil offert au volant, la grande ouverture des portes arrières toujours pratique pour les enfants par exemple, le dynamisme de la motorisation et bien entendu son encombrement minimal qui facilite grandement les manoeuvres en ville. Pour le stationnement, l'Alto possède l'atout d'un rayon de braquage de 4.5m seulement ! Ajouté à la visibilité agréable avec un avant qui semble plus large et cossu que l'arrière, l'Alto donne de l'espace dans la ville surchargée... Pour renforcer ce sentiment, on profite largement d'un coloris pétillant avec le Fortune Rose Pearl pour une touche de gaîté. D'autres coloris plus sobres sont toutefois disponibles.

Côté confort, cette Alto destinée à être proposée à un prix plancher pour la version de base (GA), est par exemple pré-équipée pour accueillir un ensemble audio mais n'en possède pas. Elle ne possède pas non plus de lève-vitres électriques à l'avant ou de fermeture centralisée à distance. Tout ceci n'est disponible que sur la version GL qui peut pour sa part recevoir la climatisation en option.

Bilan

L'Alto est proposée en version de base à 7990€ mais pour bénéficier d'un peu plus de confort comme la radio/CD/MP3, les lève-vitres électriques à l'avant ou le verrouillage centralisé à distance, il faudra choisir la version GL à 8990€. Sur cette finition, on peut opter pour une boîte automatique (10880€) et/ou ajouter la climatisation en option à 890€. La sécurité n'est pas négligée puisqu'elle est commune aux deux versions en dehors des airbags latéraux uniquement présents sur la GL : ABS avec EBD, airbags frontaux, prétentionneurs de ceinture, isofix à l'arrière, etc. A noter que le modèle essayé est le GLX qui ne sera pas importé en France, il diffère de la GL avec le compte-tours, le siège conducteur réglable en hauteur, la banquette arrière 1/3 2/3.

Par Jean-Michel Lainé

On aime bien

  • les 4 grandes portes
  • l'espace l'avant
  • le dynamisme du moteur
  • petit rayon de braquage

On aime moins

  • ouverture rduite des vitres arrires
  • bote gants sans couvercle
  • sonorit moteur sur route
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
et
On vous regarde
On la dtaille
On l'coute
Ecouter

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Essai Suzuki Alto 1.0 2009

Photo 1 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 2 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 3 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 4 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 5 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 6 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 7 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 8 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 9 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 10 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 11 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 12 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 13 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 14 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 15 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 16 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 17 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 18 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 19 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 20 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 21 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 22 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 23 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 24 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 25 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 26 Essai Suzuki Alto 1.0 2009Photo 27 Essai Suzuki Alto 1.0 2009

Fond d'écran

fond d'écran Essai Suzuki Alto 1.0 2009

Dimensions 1024x768 1280x1024 800x600