Essai Sym GTS 125 evo

Essai Sym GTS 125 evo

Par Jean-Michel Lainé le .

Avec son volume généreux, son dessin sobre et ses feux diurnes, on trouve un scooter élégant et qui promet d'être accueillant

Le Sym GTS 125 Evo est sans conteste le scooter GT de la gamme. Avec son volume généreux, son dessin sobre et ses feux diurnes comme sur les berlines hauts de gammes, on trouve un scooter élégant et qui promet d'être accueillant pour le quotidien. Les rappels à l'automobile se font aussi par la présence de baguettes latérales chromées ou un tableau de bord de grande taille. Le grand coffre n'est toutefois pas très logeable et le moteur peine avec un poids conséquent. Le GTS 125 Evo mise donc sur son style et son aspect cossu.

Confort <rank>4

L'assise du pilote est agréable avec un excellent maintien du bas du dos. Les pieds peuvent être placés sur le plancher ou dans le tablier sans souci. Les bras sont par contre un peu bas et le guidon peut gêner les manoeuvres en ville lorsqu'on à besoin de braquer au maximum pour se faufiler. Le pare-brise étroit, pas très haut et assez incliné ne protège pas bien le buste et la tête des intempéries. Le passager est accueilli en grande pompe sur le GTS 125 Evo qui en plus d'une grande selle qui offre une vue panoramique sur la route, il dispose de deux grandes poignées pour se tenir et chose plutôt rare, d'un dossier rembourré.

Pratique <rank>3

Comme les monospaces, ce scooter est volumique, il y a une foultitude de rangements. On trouve un vide-poche sous le guidon qui ne s'ouvre pas assez grand, un compartimenté dans le plancher au pied de la selle et un qui ferme à clé dans le tablier. Il y a une prise 12V à l'intérieur. Le coffre éclairé se déverrouille électriquement depuis l'interrupteur au guidon ou avec la clé. Son volume parait immense mais malheureusement sa forme limite le chargement. Un seul casque intégral trouve sa place sous la selle, la bosse au fond de la partie avant empêche même d'y caser un Jet. La largeur réduite de l'espace ne permet pas de ranger une sacoche avec un ordinateur, seul un ordinateur 13" arrive à trouver sa place en largeur. Il n'y a pas de porte-paquet mais en l'absence de passager, sa selle avec le dossier permettra de caler (et d'arrimer) un gros carton si besoin.

Equipement <rank>4

Le tableau de bord est grand et complet, on trouve un compte tours à aiguille tout comme le tachymètre et un ordinateur de bord digital. Celui-ci affiche les totalisateurs, l'heure, la jauge de carburant et la température du moteur. Inédit, on note la présence d'un témoin qui indique que la lumière du coffre est toujours allumée donc qu'il est mal fermé. Le Sym GTS 125 est équipé de deux béquilles, une centrale et une latérale. Un kick permet de démarrer en cas de panne de batterie. Inédit encore, la présence de feux diurnes qui donne aux optiques de ce scooter des allures de berline et fait tourner les têtes...

Performance <rank>3

Le poids de 167kg rend la tâche ardue au monocylindre 4 temps 4 soupapes à refroidissement liquide. Les 12.4 chevaux emmènent le GTS 125 Evo à 105km/h en marquant un petit temps au démarrage. Les reprises sont elles aussi difficiles mais en ville, mais cela n'est réellement pénalisant que sur les grands axes, en ville le Sym se laisse mener en souplesse.

Sécurité <rank>3

Avec ses roues de 13 et 12 pouces, une fourche et un amortisseur confortables qui assurent aussi une bonne tenue de route et un bon freinage, le Sym GTS 125 Evo se montre sécurisant, léger et maniable à l'usage. L'ABS n'est pas proposé mais on regrette surtout que le freinage couplé (l'avant et l'arrière fonctionnent ensemble), qui est pourtant présent sur le GTS 300 Evo, ne soit pas sur cette cylindrée.

Bilan essai Sym GTS 125 evo
Bilan essai Sym GTS 125 evo

Bilan essai Sym GTS 125 evo

Le Sym GTS 125 Evo se présente comme un scooter GT haut de gamme qui met plus l'accent sur le style que sur le côté sportif, la présence des feux diurnes en témoigne tout comme le riche équipement et le confort offert au pilote comme au passager.

Ses aspects pratiques sont malheureusement réduits avec la forme peu logeable du coffre. La motorisation se montre à la peine sur les grands axes avec le poids important de ce scooter. Enfin, malgré de bonnes qualités dynamiques et un bon sentiment de sécurité au guidon, on regrette l'absence d'un freinage couplé pourtant présent sur son grand frère de 300cm3.

On aime bien

  • le style amlior du GTS
  • le confort gnral
  • l'quipement assez complet

On aime moins

  • le grand coffre peu pratique
  • le poids consquent
  • l'absence de freinage coupl
Quotidien
Loisir
Duo
et
On vous regarde
On le dtaille

Photos essai Sym GTS 125 evo

# mots clés

Sym Essais Sym