Essai Suzuki Burgman 125

Essai Suzuki Burgman 125

Par Jean-Michel Lainé le .

Il n'est pas le plus séduisant, le plus véloce ou le plus cossu des scooters GT mais il possède de très nombreuses qualités

Le Suzuki Burgman 125 n'est pas le plus séduisant ni le plus véloce ou le plus cossu des scooters GT mais il possède de très nombreuses qualités qui le place facilement dans la course. Sans exceller dans un domaine en particulier, il se présente comme un bon élève, bon dans la plupart des disciplines avec une moyenne qui énerve ses petits camarades...

Confort <rank>4

Avec sa forme large et pas si longue qu'elle n'y parait, la selle oblige à s'asseoir au fond. Sa hauteur réduite rend le Burgman accessible aux petites jambes. Bien calé contre le dosseret qui tient parfaitement le bas du dos, les pieds trouvent leurs places facilement sur le plancher ou dans le tablier. La position du guidon n'est pas trop haute et n'entrave pas pour autant le braquage maximal. Le pare-brise assez haut dévie bien le flux d'air, un peu plus de largeur protègerait mieux les épaules. Le passager est parfaitement accueilli avec une large selle légèrement convexe, de larges repose-pieds intégrés ainsi que deux grandes poignées de part et d'autre pour se tenir.

Pratique <rank>4

Le Suzuki Burgman 125 possède de sérieux atouts volumiques comme on dirait d'une auto. Deux vide-poches sont disponibles, un large dans le tablier qui ferme à clé et contient une prise 12V, et un petit sur le dessus du tablier mais qui ne ferme pas à clé. Le coffre éclairé s'ouvre en basculant vers l'avant et s'il ne paraît pas immense au premier coup d'oeil, sa capacité est étonnante. On y range deux casques intégraux en mettant la base de l'un contre la base de l'autre. On peut aussi y placer une sacoche avec un ordinateur ou une raquette de squash en profitant de la découpe d'un côté du coffre pour loger son manche. Il ne manque qu'un accroche sac dans le tablier.

Equipement <rank>3

Le tableau de bord est un peu triste avec ses trois cadrans pour la température moteur à gauche, la vitesse au centre et la jauge à droite. Dans celui du milieu, on trouve le totalisateur kilométrique à rouleau et une montre digitale en concession au modernisme. La serrure du contacteur est protégée des dégradations. Le Burgman est équipé d'une béquille latérale et d'une béquille centrale.

Performance <rank>3

Avec 12,4 chevaux, le monocylindre 4 temps à 4 soupapes et refroidissement liquide n'est pas le plus puissant de la catégorie mais son agrément est appréciable en ville. Avec son poids de 159kg, les départs et les reprises à mi régime sont corrects sans plus, mais le Burgman atteint tout de même 110km/h en vitesse de pointe sur les grands axes. En ville, on apprécie sa facilité de prise en main avec un moteur très linéaire et à la pompe, sa consommation qui peut tendre vers les 3 litres.

Sécurité <rank>4

Sa roue avant plus grande d'un pouce (13 pouces maintenant), sa fourche et sa suspension qui font un excellent compromis entre le confort et la tenue de route, ainsi que le freinage couplé des deux freins à disque rendent ce scooter très sécurisant. L'assise basse qui abaisse le centre de gravité joue certainement un roule important dans cette perception. Le freinage couplé est puissant et facilement maîtrisable, il ne lui manque que l'ABS.

Bilan essai Suzuki Burgman 125
Bilan essai Suzuki Burgman 125

Bilan essai Suzuki Burgman 125

Le confort avec son assise agréable et basse, les aspects pratiques avec sa prise 12V et la possibilité de ranger 2 intégraux, et enfin la sécurité avec le freinage couplé sont sans aucun doute les points forts de ce Suzuki Burgman 125.

Un tableau de bord plus complet lui donnerait un aspect plus moderne et un moteur plus sport changerait l'expérience de conduite, mais le Burgman mise sur la sobriété pour se rendre utile chaque jour et finalement, le cocktail est très réussi.

On aime bien

  • freinage combin AV/AR
  • coffre carr trs pratique
  • assise basse et protection

On aime moins

  • moteur un peu linraire
  • pare-brise un peu troit
Quotidien
Loisir
Duo
et
On vous regarde
On le dtaille

Photos essai Suzuki Burgman 125

# mots clés

Suzuki Essais Suzuki